Face à l’explosion de la demande et l’apparition de nombreux médiums, il est difficile de faire un choix. C’était déjà difficile avant, alors maintenant cela l’est encore plus. Heureusement, il existe une multitude d’astuces pour distinguer le bon grain de l’ivraie.

Le bouche à oreille

Pour être sûr de trouver un bon médium, vaut mieux poser des questions à vos proches. Consulter un voyant n’est pas aussi commun que d’avoir affaire à un garagiste ou à un coiffeur, néanmoins si vous exprimer autour de vous le souhait de chercher une voyante ou un voyant, des informations vont vite remonter jusqu’à vous : cousine d’une amie, mère d’un collègue…  quelqu’un vous indiquera surement les cordonnées d’un médium fiable ou d’un cabinet sérieux.

Astuce si vous n’avez personne pour vous en recommander un :  Fiez-vous à celui qui est difficilement joignable, car cela qu’il est très sollicité et donc apprécié.

Méfiez-vous de l’occulte

Evitez les médiums qui vous donnent durant la consultation des informations assez négatives, puis vous demandent de verser une somme supplémentaire pour financer des travaux occultes dans le but d’arranger votre situation.

Ce type de pratique est une arnaque qui vise à profiter de la faiblesse des consultants. Méfiez-vous aussi des formules par abonnement avec reconduction tacite.

Sur notre site nous ne pratiquons que la voyance en ligne gratuite via le système audiotel. Si vous souhaitez une voyance privée par téléphone nous vous conseillons le voyant Hugo.

Posez-lui des questions

Lors de la consultation, il faut établir une relation de confiance avec le médium. Il faut également lui poser des questions du genre : quel est votre niveau d’expérience ou quel âge avez-vous ?

Posez également des questions sur la tarification de la consultation. Dans le cas où les dix premières minutes sont gratuites, demandez que l’on vous prévienne si elles sont écoulées.

Vous pouvez lire la suite de nos conseils pour trouver un bon médium ici :  Comment trouver un médium ? (suite)